A propos de moi

blogueuse-voyage-celine

Salut !

Je m’appelle Céline, j’ai 42 ans et adore mon travail dans un secteur qui me passionne et me permets de rester éveillée : le cinéma.

Le voyage envisagé comme un déplacement physique dans des contrées plus ou moins lointaines me nourrit en me permettant de me faire une idée plus personnelle que celle fournie par les médias mainstream sur l’état de notre monde.

La rencontre avec l’Autre, c’est-à-dire avec celui qui n’a pas la même culture, la même religion, les mêmes codes sociaux guide mes choix quotidiens en matière d’art et d’art de vivre mais au fil des années, la beauté de la Nature tend à devenir un but de voyage également…

Le dialogue des cultures, le voyage éthique et le tourisme durable nourrissent ma quête du comment mieux voyager.

Le tourisme de masse, la démocratisation du libéralisme sauvage et le populisme envisagé comme alternative sérieuse m’effraient quelque peu dans ce monde globalisé où l’on cultive de moins en moins la différence.

Pays visités depuis 1995 (au total, cinq années de voyage) : 

Europe (Royaume-Uni, Espagne, Grèce, Portugal, Pays-Bas, Pologne, Luxembourg, Allemagne, Italie, Belgique), Moyen-Orient (Turquie, Syrie, Israël et les territoires palestiniens, Qatar, Bahrein), Afrique (Maroc, Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Mali), Sous-continent indien (Inde, Sri Lanka),  Amérique du sud (Venezuela, Brésil), Asie du sud-est (Malaisie, Thaïlande, Laos, Cambodge,  Singapour, Indonésie, Birmanie, Vietnam).

tourisme-masse
Photographie de Martin Parr

Errance de Raymond Depardon est mon livre de chevet.

L’odeur de l’Inde de Pier Paolo Pasolini reste mon modèle absolu pour mieux rédiger des carnets de voyage.

Marseille, Porte du sud de Albert Londres est le plus beau livre que j’ai lu sur une ville.

Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne et L’usage du monde de Nicolas Bouvier m’ont fait rêver, enfant et adolescente.

L’idiot du voyage de Jean-Didier Urbain et Essai sur l’exotisme de Victor Segalen m’ont apportée des clés sur ma place de touriste.

Les identités meurtrières de Amin Maalouf me rappelle constamment que l’Occident n’a pas toujours dominé et que les autres civilisations ont beaucoup à nous apprendre.

La contemporanéité des romans et essais de Sylvain Tesson me conforte dans l’idée qu’il n’est pas vain de voyager en 2017, que nous pouvons encore explorer, à défaut de terres vierges, l’âme humaine.


  • Une synthèse de mes voyages est publiée sur la page Première fois sur blog 2 voyage ? et si vous avez plus de temps,  l’ensemble de mes carnets de voyage sont en ligne sur la page Carnets de Voyage (pour les lire dans l’ordre chronologique, commencez par la dernière page… d’ici là, j’aurais peut être trouvé une solution pour que vous ne commenciez pas votre lecture par mes états d’âme du retour…)
  • Entre deux voyages, j’alimenterais l’onglet Culture(s), bien pauvre pour le moment mais qui, va s’enrichir au fur et à mesure, de chroniques littéraires, musicales et cinématographiques pour mieux préparer un voyage ou juste pour le prolonger.
  • Pour m’envoyer un mail, un formulaire dans l’onglet Me contacter.
  • J’essaie d’utiliser les réseaux sociaux pour être visible (c’est toujours mieux d’être lue pour partager et échanger… ;-)) et publier des liens vers mes « sources d’inspiration positives » : actualités, articles de presse, liens, photos, vidéos, sons, idées de destination prochaine, musiques du monde etc mais j’avoue que que l’hyperconnection me pèse de plus en plus…

Dans tous les cas, n’hésitez pas à partager,  liker, me suivre blabla pour m’encourager si vous aimez ce blog !

dailymotionsoundcloudgoogle twitter facebook

Instagram