Gare aux casteurs de figurants à Bollywood…

Préambule : se nomme « Bollywood Boy », un casteur de figurants occidentaux dans la prolifique industrie cinématographique de Bollywood.

Premier Bollywood Boy / Tout à commencé avec le charmant Mohammed  qui sous le prétexte fallacieux que j’avais demandé à un jeune gars s’il pouvait aller m’acheter des cigarettes m’a quasi ordonné de patienter dans une loge avec lui. Loge dans laquelle il a rapidement été question de mon statut marital. Souvent on me conseille de mentir mais quoi !? Je ne vais quand même pas dire que j’ai abandonné un mari en France pour jouer la figurante à Bollywood !?

Deuxième Bollywood Boy / Appelons-le Roger. Roger est celui qui caste actuellement des figurants pour des scènes avec la plus hot des superstars indiennes, le dénommé John Abraham. Roger est aussi celui qui m’a de suite fait rêver avec un job à cinquante euros la journée. Job où je devrais juste dire des phrases en français. Le bon plan… sauf qu’au jour d’aujourd’hui, Roger m’a juste proposé un shooting en bikini et m’a invité à une « Bollywood Party ». J’ai refusé la première proposition. Quant à la deuxième, je n’ai pas dit non… C’est que je suis curieuse de voir comment la jeunesse dorée indienne fait la fête. Ils prennent de la coke aussi ?  Je n’ai donc pas dit non mais répondu un truc comme : « We don’t know each other : it could be better to drink a coffee before. You don’t know if I’m a « bad girl » yet. » Je voulais dire « une fille ennuyeuse » et j’ai balancé une expression de chaudasse… Bravo.

Troisième Bollywood Boy / Je ne l’ai jamais rencontré mais il a (pour l’instant) la pôle position du goujat ! Le réceptionniste de nuit de la Red Salvation Army où je dors actuellement, connaissant mes envies bollywoodiennes, m’a mis en contact téléphonique avec lui (moyennant commissions sur mes éventuels futurs cachets). Disons Gérard. Gérard s’est donc de suite inquiété de mon âge. « 30 years-old » ai-je annoncé sentant poindre le raccrochage si je répondais la vérité, à savoir 36… « Are you fat or slim ? » a-t-il enchaîné. Hahahaha ! Tu ne pourrais pas plutôt demander le poids, la taille, l’Indice de Masse Corporelle !? Toujours est-il que mes réponses ont dû le satisfaire puisqu’il a voulu me rencontrer de suite… avant de se raviser et de me presser de lui envoyer des photos. Depuis mon mail, plus de nouvelles… je crains que mon fort accent français si sexy l’ait induit en erreur. Non, non, non, Gérard, je ne suis pas une bombasse blonde à forte poitrine.

Quatrième Bollywood Boy / Bon celui-ci m’a juste proposé de l’accompagner à Goa la semaine prochaine… Raisonnable. N’empêche que je me moque mais il est celui qui va me faire travailler demain. De 17h à 5h du mat. Dans un hôtel luxueux. Avec de la star bollywoodienne il a dit.

 A suivre…

Une pensée sur “Gare aux casteurs de figurants à Bollywood…

  • 24 novembre 2010 à 17:26
    Permalink

    tu m’as fait mourriiiir de rire chère Bad Girl! (bad-boring, c’est kifkif)
    moi qui te croyais partie en vacance…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *