Photographe de plateau sur un film tibétain !

Grâce à ma rencontre avec une jeune française, Chloé, je me suis retrouvée sur le plateau du tournage d’un film tibétain : « Richard Gere is my hero ». Deux jours à partager leur quotidien d’une chaleureuse équipe emmenée par les co-réalisateurs Tashi Wangchuk et Tsultrim Dorjee, par ailleurs producteurs associés du Tibet Motion Pictures & Arts.

Les jeunes acteurs, quasiment tous issus du Tibetan Institute of Performing Arts (TIPA) m’ont tour a tour, émue, bluffée, attendrie et séduite autant par leur jeu que par leur sympathie naturelle. Leur harmonie était plaisante et leur bonne humeur communicative.

Il était passionnant d’observer ces jeunes artistes en exil, réinventer le travelling avec une charrette ou vieillir un acteur en lui blanchissant les cheveux et le bouc avec de la peinture acrylique !

comédien-tibetain

Le premier jour, en fin de journée, je me suis sentie assez à l’aise pour réaliser quelques portraits photographiques en souvenir de cette journée inédite. Conquis par mon « travail », ils m’ont alors proposé de revenir le lendemain en qualité de « photographe de plateau » !

Qu’il était difficile de tenter de capturer des moments ou des expressions lorsque chacun se plaisait à poser/jouer… Qu’il était aisé de les sublimer tant ils étaient photogéniques.

Le deuxième jour, à l’issue du tournage, j’ai appris ma nouvelle mission : réaliser les photos qui serviraient pour les affiches du film !!! Autant vous dire que j’ai connu un nouveau moment de solitude… Etait-ce parce que je possédais un bon appareil numérique (merci Julie…) ou tout simplement parce qu’ils me faisaient confiance ?  Je ne saurais répondre… Toujours est-il que je me suis retrouvée à shooter, sur le toit d’une maison, tous les acteurs (7 ou 8), un à un, sur un fond bleu (pour permettre ensuite tous les montages et incrustations possibles à la tibétaine…). Je devais faire des plans rapprochés, sans zoom, en pied ; un magazine de mode inspirait mes modèles dans leurs poses toutes aussi travaillées qu’improvisées, sachant qu’ils connaissaient tous leur meilleur profil…

comedien-tibetain

Quelle expérience ! Mes photos vont être utilisées pour l’affiche du film « Richard Gere is my hero » à venir en mars 2007 !

Je ne réalise pas exactement mais je crois que je viens de vivre un truc extraordinaire, non ?

Actualisation 2015 / le trailer de Richard Gere is my hero et pour les plus curieux, le film dans son intégralité est désormais visible sur Youtube.

19 pensées sur “Photographe de plateau sur un film tibétain !

  • 20 mars 2007 à 02:18
    Permalink

    @ Jonathan : Quel plaisir de recevoir de tes news !!! Nan, suis a Goa maintenant et rentre a Paris lundi. Miss Chloe est deja rentree. Je reponds a ton mail ASAP et te file ses coordonnees. Je t’embrasse. A bientot !

    Répondre
  • 19 mars 2007 à 11:01
    Permalink

    Salut Céline, décidement Mc Leod est un endroit de rêve, si tu es encore dans el coin dis bonjour à Chloé de ma part..on s’étais perdus de vu après mon départ de Mc Leod. Purré, tu as joué dans le film ou autour…Madame!

    Répondre
  • 18 janvier 2007 à 05:12
    Permalink

    @ Eleonore : Hum… 🙂
    @ Julie : Ah ! Quelle bonne nouvelle ! Justin is free ! 🙂 Et Audrey Tatou et M, toujours ensemble ?
    @ ASF : Tu sais, deja pouvoir produire un film tibetain est enorme…

    Répondre
  • 16 janvier 2007 à 13:30
    Permalink

    Un truc incroyable « bandant » Céline oui ! Tu peux le dire…Mais : Pas rémunéré ? Pas rémunéré ? Mais c’est pas croyable, ça ! Bientôt faudra que tu paies ma pov’ Céline pour exprimer tes talents… Ca me désole !
    … Et de croiser les doigts pour que ce petit coup de pouce du destin (ou du dailaïlaïlalalamama) se transforme en prémices d’un très belle promesse d’avenir dès ton retour dans notre beau pays. Biz Antonia

    Répondre
  • 16 janvier 2007 à 06:09
    Permalink

    Des potins de filles…Niveau people il parait qu’entre Justin Timberlake et Cameron diaz c’est fini !!! ^^

    Répondre
  • 15 janvier 2007 à 11:02
    Permalink

    Je le savais, je le savais !!!!
    Qu’est ce que je t’avais dit??? hein rappelles toi Céline, qu’est ce que je t’avais dit?????
    Et en plus, mademoiselle se rince l’oeil….sacrée veinarde, profiiiiite !!!

    Répondre
  • 14 janvier 2007 à 06:18
    Permalink

    @ Marouschka : A mes attentes soit mais toujours de facon non remuneree… mais quelle excitation, ce projet !
    @ Hanen : J’ai pas tous les mails des beaux gosses mais cela peut s’arranger…

    Répondre
  • 12 janvier 2007 à 13:56
    Permalink

    Magnifique! Et les photos c’est sûr tu as le don du photographe.
    Dis donc tu t’es entouré de beaux gosses.
    J’attends avec impatience de voir l’affiche finalisé et le film à venir en mars.
    A tres bientot
    Hanen

    Répondre
  • 12 janvier 2007 à 12:45
    Permalink

    Je confirme Céline, tu viens de vivre un truc de fou ! :)))) Photographe d’un film (merci Julie, quelle bonne idée tu as eu là…) et future chargée de promotion en France en mars, c’est génial ! Et dire qu’il te faut partir au bout du monde pour trouver une mission correspondant à tes attentes ! Félicitations ! 🙂

    Répondre
  • 12 janvier 2007 à 11:59
    Permalink

    @ Julie : Pas mal ! T’as pas des potins de filles par hasard a me raconter… Ca me manque…
    @ Vincent : J’aime beaucoup ce dicton et je crois qu’il est ben vrai ! 🙂
    @ EmilieG : C’etait drole, effectivement ! J’ai hate de voir le resultat !

    Répondre
  • 11 janvier 2007 à 09:11
    Permalink

    Ben moi aussi je suis baba devant mon écran d’une telle expérience!!

    Répondre
  • 11 janvier 2007 à 08:23
    Permalink

    Bonjour Céline,
    Un dicton chinois dit : « la chèvre est là par hasard, mais ce n’est pas par hasard qu’on s’en empare ».
    En tout cas, LA CLASSE !!! ton nouveau job.
    Je confirme : les photos sont sublimes et les acteurs sont très photogéniques …
    Toutes mes félicitations.
    A bientôt.
    15.

    Répondre
  • 11 janvier 2007 à 07:32
    Permalink

    Bah comme on disait au collège « les beaux gosses c’est comme les chiottes, c’est toujours occupé »…C’était pas très gracieux avec du recul…^^

    Répondre
  • 11 janvier 2007 à 07:18
    Permalink

    @ Julie : T’imagines !? Sans ton appareil, je serais passee a cote de cette experieence !
    Quant au garcon, j’ai son mail, si tu veux mais y a de la concurrence ! 🙂
    @ Marie : C’est exactement ce que les indiens disent… Tu ne serais pas deja venue ici toi ? 🙂
    Hep ! Envoie moi un mail ma belle pour m’en dire plus…
    @ Greg : Je t’epate la !? Cool !!! 🙂 Tu peux t’abonner a la newsletter…
    @ Lulu et Bastien : Ca vient, ca vient… 🙂

    Répondre
  • 10 janvier 2007 à 16:08
    Permalink

    héhéhé , je le savais bien que tu allais passer par Bollyhood… !

    Répondre
  • 10 janvier 2007 à 14:21
    Permalink

    J’avoue que je n’avais pas vu ce passage (netvibes ne mets pas à jour les post-it) alors je pensais que ton blog dormait tranquillement et au lieu de ca, qu’est ce que je découvre !!!!
    Enorme !!!!

    Répondre
  • 10 janvier 2007 à 10:36
    Permalink

    Incredible, te voila parachutée shooteuse au fin fond de l’Inde… tu m’épates vraiment toi!!! Que ce que tu vis est riche… car tu sais donner et recevoir, tu es ouverte au monde et celui-ci sait te le rendre…
    Bravo, et merci de faire rêver une parisienne neurasténique et au bord de la crise de nerf.
    Encore un petit effort pour m’ecoeurer d’ici et je lache tout pour courir les routes del mundo quelques mois, objectif : pondre qq lignes sur l’universalité d’un continuum psy-spiritualo-somato-behavioro-humain…
    D’ici la les merles chanteront le blues, alors en attendant je t’envoie mille pensées et quelques bizoux grisailleux…
    Marie

    Répondre
  • 10 janvier 2007 à 07:26
    Permalink

    Ralhalhla mais j’hallucine toujours plus au fil des jours quand je te lis !! Je suis trop heureuse que tu sois partie avec !!! 😀
    PS : En échange tu veux pas me ramener ce bel homme sur la dernière photo de ton article…^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *