Deuxième jour en Inde : déjà un tournage !

De retour en Inde pour la quatrième fois avec pour objectif de rester à Bombay un mois ou deux pour découvrir Bollywood de l’intérieur.

Paris-Delhi : sept heures pour  un vol paisible. Delhi-Bombay : huit heures de retard et surtout un retour sur Delhi après vingt minutes de vol pour « technical problems » qu’il a annoncé le pilote de Air India. Autant vous l’avouer : gros flip à l’atterrissage. En fait, j’ai quasiment vu ma vie défiler et l’espace d’une demi-seconde, je me suis demandée ce que je fichais dans cet avion, en Inde, pour la quatrième fois en quatre ans… Doutes vite oubliés dés que j’ai foulé le sol de mon pays fétiche. A chaque fois, l’odeur de l’Inde m’émeut. Une odeur que je ne saurais vous décrire non pas par égoïsme mais parce qu’aucun qualificatif transpire cette odeur singulière.

Après une nuit salvatrice, première reconnaissance du terrain (je suis allée me chercher un café, quoi !), premier indien à m’accoster : un « Bollywood Boy ». Entendre un casteur de figurants occidentaux pour films tournés à Bombay. Il me dit qu’il recherche vingt personnes pour une scène de danse sensée se figurer dans un club londonien. J’accepte avec évidence sa proposition ; d’autant plus qu’il travaille pour l’agence de Kiran. Celle-là même avec laquelle j’ai bossé sur Slumdog Millionnaire. J’accepte un tarif de 500 roupies (environ 8 euros) pour cette première nouvelle fois.

Premier tournage / Lundi, 8h du mat’, devant le Mac Do’ de Colaba, nous sommes une quinzaine de touristes à attendre un bus qui va nous mener aux studios Balaji à Andheri, au nord de Bombay. Ce n’est pas encore Film City (le Cincinnati indien dans lequel je ne désespère pas de pénétrer) mais l’effervescence qui règne ici me plait bien.

danseuses-bollywood
Danseuses anglaises

Nous faisons la connaissance de danseuses principalement anglaises et majoritairement blondes, affublées de robes à paillettes à la Raquel Welsh. Avec des contrats de six mois renouvelables, elles gagnent 1000 euros/mois pour quelques jours travaillés… mais sapristi quelles journées ! Elles ont dansé de 9h du mat’ à 21h30 pendant que nous, figurants, paressions assis sur de confortables fauteuils, attablés face à des verres emplis de « faux » whisky, matant leurs fesses comme la plupart des innombrables indiens présents sur le plateau…

(J’ai également retrouvé un figurant indien, rencontré y a trois ans : un indien blond aux yeux bleus. Incroyable !)

Quelques images tournées sur le plateau pour que vous vous fassiez une meilleure idée de l’ambiance :

choregraphe-bollywood
Le chorégraphe

Notre chaperon, Mohammed, un jeune et charmant musulman de 29 ans qui exerce ce métier depuis dix ans et pour qui le meilleur souvenir de tournage est une scène avec le plus célèbre acteur indien, Amitabh Bachchan entouré de 200 figurants occidentaux, a été, tout au long de cette journée, d’une gentillesse et d’une patience remarquable. Comme il le dit lui-même, avec l’expérience, il a appris ce qui plaît ou pas aux occidentaux. En tous cas, un point agréable dans le fait de jouer la figurante à Bollywood est la rencontre avec des indiens non intéressés par notre argent.

acteur-bangladesh
L’acteur principal

Le tournage ? Cheap… c’était un film bangladais avec un acteur moulé dans un pantalon blanc à pat’ d’eph’, monté sur des plateformes shoes avec un marcel bien trop étroit vu sa carrure de bodybuilder survitaminé… Sans  parler de ses cheveux gominés. Le pire est qu’il se prenait sacrément au sérieux. A hurler de rire. 

Le lendemain, un pote anglais m’apprendra que le tournage que j’ai refusé (cause je n’ai pas le don d’ubiquité) était une scène dans un pub soi-disant londonien avec une Big Star indienne : John Abraham !!!

(note pour moi-même : essayer d’en savoir plus sur les tournages en amont même si cela semble compliqué…)

ACTUALISATION 2015 // J’ai trouvé la vidéo finale !

6 pensées sur “Deuxième jour en Inde : déjà un tournage !

  • 1 décembre 2010 à 18:08
    Permalink

    Merci Gerard ! C’est sympa !!! Pour Film City, Je viens justement de publier une note pour mon premier tournage la-bas. Il ne me semble pas impossible de resquiller pour y entrer mais pas sur qu’il soit simple de se taper l’incruste sur un plateau sans y avoir ete invitee…

    Répondre
  • 29 novembre 2010 à 23:19
    Permalink

    trés bien ton blog,beaucoup d’humour c’est de loin le plus sympa blog de voyage que j’ai eu l’occasion de lire. Je l’ai découvert en recherchant des infos sur « the film city » car je serai à Mumbay en fin janvier et je finirais bien mon premier voyage en Inde par une visite VIP des studios…

    Répondre
  • 27 novembre 2010 à 15:23
    Permalink

    faut montrer ses fesses dans ce milieu ma
    petite !
    bon courage pour la suite ! ;p

    Répondre
  • 24 novembre 2010 à 14:35
    Permalink

    J’ai une photo de l’indien aux yeux bleus mais il regarde pas l’objectif… Next time.
    Prochaine note : Faut-il coucher pour etre figurante a Bollywood ? Sont graves les mecs, je te jure.

    Répondre
  • 23 novembre 2010 à 16:17
    Permalink

    Tu démarre fort!
    je suis déçue pour les photos en bikini, tu viens peut-etre de passer à côté d’une carrière prometteuse 😉
    contente de voir que pour le moment tu t’amuse 😉
    (je VEUX une photo de l’indien blond aux yeux bleus)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *